Sénat d’Oliy Majlis de la République d’Ouzbékistan

 

O'zbekcha | Русский | English | Français | Deutsch | Español | العربية | 中文
 
 

Accueil › Actualités

Sénat : la première séance a terminé son travail

22.01.2015

À Tachkent, la première séance du Sénat de l’Oliy Majlis (Parlement) s’est tenue jeudi 22 janvier, en présence du président de la République Islam Karimov, des représentants du pouvoir et de la gestion de l’État, des journalistes.


Le président de la Commission électorale centrale (CEC) M. Abdusalomov a déclaré la séance ouverte. Ensuite, les sénateurs ont approuvé l’ordre du jour après avoir élu le secrétariat de cette première séance et le groupe de contrôle sur l’utilisation du système de vote électronique.

Le renouvellement des membres du Sénat s’est fait dans le cadre des principes démocratiques du caractère ouvert et transparent, en conformité avec les exigences de la législation nationale, a été marqué lors de la séance. Les députés du Jokargui Kenes (Parlement de la République du Karakalpakistan) et des organismes représentatifs territoriaux (régions, districts et villes) ont élu 84 sénateurs lors de leurs séances. Seize sénateurs ont été nommés par le président de la République. Le Sénat a été donc composé de représentants des citoyens éminents ayant accumulé d’énormes expériences et mérites dans le domaine de la science, des arts, de la littérature, de la production et dans d’autres secteurs la vie publique et sociale.

Au Sénat, le président de la République Islam Karimov a prononcé un discours.

Comme on sait, nous avons transformé le parlement monocaméral en bicaméral, a rappelé le chef de l’État. Ainsi, nous avons formé la Chambre législative, qui travaille de façon permanente, et la chambre haute – le Sénat – qui fonctionne à titre d’organe législatif de la représentation territoriale. Nous avons établi un tel ordre, que le Sénat se compose de représentants de toutes les quatorze unités territoriales de l’Ouzbékistan, qui sont la République du Karakalpakistan, douze régions et la ville de Tachkent, est élu parmi les députés des Kengash territoriaux (régions, districts et villes).

Si chacun des députés de la chambre basse du parlement, Chambre législative, s’occupe de l’élaboration des textes législatifs et des lois de manière professionnelle, les sénateurs doivent alors donner en premier lieu leur appréciation aux lois qui s’adoptent, en prenant en considération les intérêts des régions, faire tous leurs possibles en vue de garder l’équilibre, se rendre compte toujours qu’ils sont les représentants non seulement d’une région déterminée, mais de tout le peuple d’Ouzbékistan, a dit le chef de l’État.

« De ce point de vue, vous devez vous souvenir toujours de l’énorme rôle et de l’importance du Sénat, de sa responsabilité en matière d’amélioration de la qualité et de l’efficacité des lois en adoption », a marqué le président de la République.
Comme on sait, depuis le moment où le parlement bicaméral a commencé à fonctionner dans notre pays, certains pouvoirs du président de la République ont été délégués au Sénat. Dès lors, le Sénat a obtenu les pouvoirs d’annoncer la loi d’amnistie, de résoudre les questions liées à la désignation et à la libération de fonctions des collaborateurs diplomatiques et des représentants officiels d’Ouzbékistan dans les pays étrangers sur proposition du président de la République.

Le Sénat réalise en outre un contrôle parlementaire sur l’action des organismes exécutifs. Il examine annuellement les projets de Budget de l’État, contrôle son exécution, entend les rapports des dirigeants des organismes publics. 

À présent, le Sénat conduit un énorme travail en vue d’améliorer l’action des Kengash locaux des députés populaires, d’organier les élections aux organismes d’autogouvernement sur une haute base démocratique.

Au cours des dix ans passés, selon le président Islam Karimov, le Sénat a pu démontrer sa capacité d’adopter des décisions approfondies et soigneusement réfléchies sur des questions importantes liées à l’élaboration des lois, à la construction de l’État et de la société. Pourtant, des changements impétueux ayant lieu dans la vie et les objectifs généraux en matière d’approfondissement des réformes démocratiques, que l’on réalise dans tous les secteurs de la vie sociale et publique, exigent le perfectionnement ultérieur de l’action du Sénat. Ce sont des questions qui seront discutées encore en détail lors d’une séance commune prochaine des deux chambres de l’Oliy Majlis, a affirmé le président.

Ensuite, les participants à la séance ont abordé des questions liées à l’activité du Sénat. 

Le président de la République, Islam Karimov, a proposé des candidats pour les fonctions du président du Sénat et de ses adjoints, et ce, aux termes de l’article 93 de la Constitution.

Les sénateurs ont élu, par vote au scrutin secret, Nigmatulla Yuldashev président du Sénat de l’Oliy Majlis

Nigmatulla Yuldashev, né à Tachkent en 1962, est juriste. Depuis 2011, il travaille comme ministre de la Justice de la République d’Ouzbékistan. Il a commencé son activité professionnelle par un stage au bureau du procureur de la ville d’Almalyk, a travaillé ensuite comme juge instructeur, procureur de gestion, chef de service dans les organismes du ministère public, chef de département au Bureau du procureur général, adjoint au procureur général.

Svetlana Artikova a quant à elle été élue adjointe au président du Sénat, par voie de vote secret.

Svetlana Artikova est née en 1962 dans le district d’Utchkurgan de la région de Namangan. En 1987, elle a terminé l’actuel Institut d’État juridique de Tachkent. Juriste d’après la spécialité, elle a travaillé pendant plusieurs années au sein d’organismes du ministère public de la République. Durant la période de 2010 à 2014, elle a occupé la fonction du président du Comité du Sénat pour la législation et les questions juridiques et judicaires. Depuis 2014, elle est au poste du président adjoint de la Commission électorale centrale de la République d’Ouzbékistan.

En vertu de l’article 86 de la Constitution, l’un des adjoints du président de la Chambre haute du parlement doit être le représentant de la République du Karakalpakistan. Conformément à cette norme, le troisième adjoint du président est devenu Musa Erniyazov, élu lui aussi au scrutin secret.

Né en 1947 dans le district de Kégueïli au Karakalpakistan, Musa Erniyazov est ingénieur-électricien selon la spécialité. Il a une riche expérience professionnelle grâce à des fonctions diverses qu’il a occupées durant sa carrière. Particulièrement, il a été ingénieur, chef de terrain dans un trust du bâtiment, ministre du Logement et des services collectifs, président du Comité d’État pour la gestion de la propriété publique et le soutien de l’entreprenariat au Karakalpakistan, gouverneur (hokim) du district de Tchimbay, président adjoint du Conseil des ministres de la République du Karakalpakistan. Actuellement, il est président du Jokargui Kenes de la République du Karakalpakistan.

Les sénateurs ont formé les comités pour le budget et les réformes économiques, la législation et les questions judiciaires et juridiques, la défense et la sécurité, la politique extérieure, la science, l’éducation, la culture et les sports, l’agriculture, la gestion de l’eau et l’écologie, en ont élu les présidents. La Commission du Sénat pour le règlement et l’éthique a été formée de même.

Finalement, le Sénat a adopté des décisions appropriées sur toutes les questions examinées. 

La première séance du Sénat de l’Oliy Majlis de la République d’Ouzbékistan a terminé son travail.

 

Ўзбекча | O'zbekcha | Русский | English | Español | العربي | Deutsch

© 2005 Sénat d’Oliy Majlis de la République d’Ouzbékistan Adresse: 6, Mustaqillik place
100078 Tachkent, Ouzbékistan
Contact téléphonique: +998 (71) 238-26-38 
E-mail: info@senat.uz